reseaux sociaux boostent la productivite

Le rôle des réseaux sociaux dans la participation des salariés

Cela ne fait aucun doute maintenant que les réseaux sociaux ont changé le comportement humain dans la dernière décennie.
Selon des recherches, 81% des américains ont un profil sur un réseau social.
De plus, chaque personne passerait en moyenne deux heures chaque jour sur les réseaux sociaux.
Alors que beaucoup de compagnies n’utilisent pas LinkedIn, Twitter, Instagram ou Pinterest pour engager leurs employés, beaucoup prennent exemple sur le modèle de ces réseaux sociaux qui ont tant de succès.
Les sociétés les ajoutent à leurs systèmes de communications internes et à leurs plateformes d’apprentissage.
La communication interne et la formation des professionnels ont besoin de cultiver l’engagement de l’employé pour toute campagne qui est lancée.
Après tout, une main d’œuvre inspirée va souvent de paire avec une morale et une productivité accrue et une satisfaction du client améliorée.
Durant les dernières années, des dizaines de milliers de marques ont adopté des plateformes clé en main pour motiver leurs employés.
Les outils suivants montrent comment les plateformes de jeu, de socialisation et de récompenses sont de plus en plus exploitées.

 

Le jeu

Tandis que pour beaucoup de gens le travail est loin d’être une partie de plaisir ou de jeu, beaucoup d’entreprises se tournent désormais vers des outils de jeu pour booster les performances, la motivation et l’engagement de leurs employés.
Plus les sociétés font plaisir à leurs employés, plus ils sont engagés dans leur compagnie et désirent y rester.
La satisfaction des employés va souvent de paire avec des résultats améliorés.
Dans le domaine du jeu au travail, plusieurs compagnies apparaissent comme Badgeville ou GamEffective.
Un nouveau sur le marché, Workplace Arcade, propose de transformer les objectifs des employés et de l’entreprise en concours, en récompensant les meilleurs en temps réel.
Les sociétés peuvent créer des équipes, définir des types de scores ou encore récompenser les gagnants avec de vrais prix.

 

La socialisation

Facebook a lancé Workplace il y a un an pour étendre son succès au domaine du travail.
Workplace est un espace dédié aux employés pour entrer en connexion, pour communiquer ou pour collaborer sur des initiatives professionnelles.
Les employés qui sont déjà familiers avec Messenger, avec les vidéos en live ou autres outils de Facebook peuvent s’y mettre de la même façon au bureau.
Il y a bien-sûr d’autres produits sur le marché comme Slack ou Yammer mais Workplace est plus facile d’utilisation car il utilise les mêmes procédés que le Facebook habituel, qui est déjà utilisé par plus de deux milliards de personnes dans le monde.
La seule différence est que les comptes et leur contenu sont la propriété de l’employeur.
Entre autres exemples, les marques Volkswagen ou Starbucks utilisent déjà cette plateforme.

 

Les récompenses

La reconnaissance par ses pairs est un élément important dans le domaine du travail.
Parfois, cette reconnaissance est laissée de côté dans des entreprises de grande envergure.
Or, la reconnaissance est facile à octroyer et gratifiante à recevoir.
La seule chose difficile est de se souvenir de la donner en temps réel.
Des entreprises utilisent la plateforme Bonusly qui permet l’attribution de récompenses pour améliorer les performances des employés.
Bonusly n’est pas la seule plateforme du genre.
Il en existe des douzaines comme Recognize ou You Earned It.
Grâce à ces plateformes,les employés peuvent publiquement être reconnaissants envers un collègue et les employeurs envers leurs employés.
Ces récompenses peuvent être un bon investissement pour les sociétés.

 

Conclusion

Choisir une plateforme pour augmenter l’engagement d’un employé dans une entreprise peut être compliqué.
Cependant, quelle que soit celle que vous choisirez, si vous voulez améliorer la collaboration et la communication, rien de tel que de mettre à profit les réseaux sociaux ou le jeu.
Dans le monde ultra-connecté dans lequel nous vivons, le monde du travail doit obligatoirement s’adapter.
Gageons que ces plateformes devraient continuer de s’étendre dans les entreprises dans les prochaines années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *